Revue de Presse - Article :

Chronique "C'est quand qu'on rigole"

Ecrit par Valérie Lehoux - Date : 06/10/2007
C'est un disque de rage, plein de bosses et d'uppercuts, où une jeune femme de 24 ans engage ses combats sans merci et sans gants... Trom­pette, sax, contre-­ bas­se sont en révolte. C'est le troisiè­me album de Mell, aux accents débridés de rock, de ska, de punk et de jazz manouche. Elle prévient : « J'écris des mots crades, ça me sert de parade. » Dans un univers disco­graphique souvent policé, Mell assume ses dissonances, ses tâtonne­ments brouillons, son goût de la provocation. Elle assène un KO social aux airs révolu­tionnaires, aussi noir que puissant... Pas étonnant que l'un des Têtes Raides (Christian Olivier) signe la production et la réalisation de l'album. Et si l'ensemble reste inégal, bien trop désordonné pour ne pas fatiguer, il dégage une force irrésolue qui bouscule et parfois même boule­verse. Ce chant-là est porté par une urgence incandescente, sur le fil et sur le ring.

Tous les articles